Outils_01

Les outils qui vont bien pour sculpter

Salutations,

Cet article décrit mon expérience avec les différents outils que j’utilise pour mes réalisations.

A. Les armatures

Je commencerais par les armatures. Bien qu’elles ne soient pas systématiques, il est important de savoir quoi utiliser.

Bien entendu tout est lié à la nature de votre projet.

Pour un projet de très petite à petite taille (5cm2, pour une épaisseur de moins de 2cm) l’armature n’est pas obligatoire. Si vous souhaitez vous baser sur une armature pour ce type de projet vous devrez vous tourner vers une armature en fil de fer. Vous aurez le choix entre y appliquer directement votre pâte de rendu final, ou de déposer une sous couche en pâte de résine époxy (greenstuff/milliput).

Pour un projet de taille moyenne, moins de 20cm de haut, avec des épaisseurs supérieures à 2cm, vous serez obligé de vous baser sur une armature. Là encore plusieurs solutions sont à votre disposition. Ma préférence va au duo fil de fer / époxy. Pour des raison économique vous pouvez opter pour un duo fil de fer/papier aluminium. Bien entendu rien ne vous empêche d’utiliser les 3, l’alu pour les parties imposantes et l’époxy pour les parties plus fines.

Le dernier type d’armature consiste dans l’utilisation de grillage. Ce type de structure peut être utile lors de la réalisation de grande pièce ou pour consolider une pièce devant supporter une contrainte mécanique particulière.

 

B. Le rendu

C’est dans cette étape que vous aller donner vie a votre projet. Une fois la matière choisie, vous pourrez  commencer par réaliser une ébauche avec …suspens… vos doigts.

L’ébauche terminée, on passe aux détails des formes. Pour cela, la solution la plus efficace et la moins cher pour avoir un niveau de détail acceptable je me suis tourné vers les outils de dentisterie. De formes et épaisseurs variées, ils conviennent parfaitement pour la sculpture de précision et les réalisations plus complexes. Léger et en inox, ils ne s’abiment pas et sont faciles à entretenir.

En complément des outils en inox, j’utilise également des pinceaux gomme, pour réaliser des détails particuliers.

 

 C. Les optionnels mais très indispensables

Comme souvent, des petits plus peuvent aider énormément. J’ai l’habitude d’utiliser en plus du reste, un scalpel (non chirurgical), des abaisse-langue jetables en bois, des pinces diverses, du papier abrasif, un four électrique, un thermomètre, un tapis de découpe auto-cicatrisant et parfois même un décapeur thermique (pour les cosplay, pas pour les pâtes).

Le détail à ne pas oublier : protéger son travail des poussières. Il est relativement rare de réaliser une pièce en 1 fois, personnellement j’utilise des boites en plastique transparentes retournées sur la sculpture. Et si je n’ai pas la boite à la taille de la réalisation je confectionne une protection avec une armature en fil de fer et du film alimentaire.

 

D. Manque pas de la couleur ?

Bien entendu la dernière étape est la mise en couleur. Celle-ci fera l’objet d’un article dédié.

E. Mais où trouver tout ça ?

J’achète la quasi totalité de mes outils et matières sur internet.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>